fbpx

La Médecine Traditionnelle Chinoise à l’hôpital…

Bien-être, Blog, Infos, Santé, Société, Spiritualité

img ban mtc
Acupuncture, massages, « pratiques psycho-corporelles » comme le Qi Gong… Il y a encore quelques années, la présence de la médecine traditionnelle chinoise à l’hôpital aurait fait sourire. Voire, suscité l’indignation de certains soignants. Mais depuis quelques années :

 

La mode de « médecines complémentaires» arrive dans les hôpitaux publics

C’est par exemple le cas du projet qui a été implanté dans quatre hôpitaux de la région de Chicago en 2003 par le docteur Patrick Massey, un médecin qui détient aussi une ceinture noire, sixième dan, en Tai Ji Quan (Tai Chi Chuan). Il explique avoir mis en place ce programme d’initiation au Tai Ji Quan, le seul en son genre aux États-Unis, afin d’offrir aux patients une forme accessible d’exercices physiques susceptibles d’améliorer de façon marquée leur qualité de vie.

 

banmtccarreLe docteur Massey rapporte que plusieurs participants font état d’un niveau accru d’énergie, d’un meilleur sommeil, d’une douleur réduite, d’une digestion améliorée, d’une réduction de leur stress, d’un besoin réduit de prendre des médicaments pour contrôler leur pression artérielle et d’une capacité accrue à gérer les effets secondaires de leurs traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie.

 

Le docteur Massey affirme que le concept de « mise en forme » implique trop souvent des exercices vigoureux et une sudation abondante tandis qu’il serait possible, dit-il, de tirer des bienfaits pour la santé d’exercices modérés, comme le Tai Ji Quan.

 

En France, après deux ans d’études sur le sujet, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris a signé en 2011 un accord avec le Ministère de la Santé Chinois, pour développer des échanges bilatéraux en matière de médecine chinoise : acupuncture, hypnose, ostéopathie, massages complètent la prise en charge au sein des établissements. Leur développement fait même partie du plan stratégique 2010-2014.

 

La médecine chinoise attire de plus en plus les Français, patients comme médecins. La Pitié-Salpêtrière a donc ouvert un centre dédié à cette pratique qui est actuellement utilisée en complément de la médecine conventionnelle pour lutter contre les effets secondaires des médicaments anti-cancéreux ou pour la réhabilitation de patients victimes d’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC).

 

La Médecine Traditionnelle Chinoise pour tout le monde ?

La médecine chinoise ne s’oppose pas à la médecine occidentale. Elles se complètent efficacement sans empiéter sur leur territoire respectif. La médecine chinoise est issue de traditions ancestrales qui impressionnent par l’acuité de ses théories et surtout par ses résultats.

 

Les médecins occidentaux, à la lueur des expériences menées, ne rechignent plus à faire appel à la Médecine Traditionnelle Chinoise. L’important n’est pas de comparer les deux médecines et de souligner leurs différences mais davantage d’envisager comment il est possible de travailler ensemble. Il n’y a donc pas de restrictions ou de mise en garde particulière, si ce n’est de trouver le bon praticien, formé à la Médecine Traditionnelle Chinoise.

 

Pour en savoir plus et commencer à pratiquer la Médecine Traditionnelle Chinoise en apprenant les gestes qui soignent, depuis chez vous et dès maintenant lisez cet article sur la page suivante => La Médecine Traditionnelle Chinoise : Un point – Un geste – Une plante

img ban mtc

Commentaires

Pin It on Pinterest